GROUPE DIROB

DEVELOPPEMENT IMMOBILIER ET INVESTISSEMENT

ACTINORD - 07/07/19

PRES DU MANS, ACTINORD PREPARE L’ARRIVEE D’UNE DOUZAINE D’ENTREPRISES

07/07/2019

Ouest-France

Actinord, une nouvelle zone industrielle située à l’entrée de la zone commerciale nord, à La Chapelle-Saint-Aubin (Sarthe), accueillera en 2020 une douzaine d’entreprises. Entre autoroute et campagne.

Sa société, Dirob, s’est spécialisée dans l’aménagement de sites industriels. Didier Robin a ainsi créé des villas d’entreprise en zone sud du Mans, il a fait construire des bureaux à l’université (anciennement Téléperformance), a par ailleurs œuvré dans les bâtiments de l’entreprise de connectique, TE Connectivity Deutsch à Allonnes. L’important projet qui l’anime aujourd’hui se situe en zone nord, à La Chapelle-Saint-Aubin, à deux pas du rond-point de l’Océane.


Un emplacement idéal pour des entreprises, à proximité de l’autoroute. En septembre2018, l’entrepreneur a acquis le terrain de 9,3 hectares, occupé principalement par Elyssa et Anjou Connectique. Depuis la liquidation d’Elyssa en novembre dernier, Didier Robin s’est lancé dans un programme de réaménagement des bâtiments existants et de construction de locaux. Un ensemble baptisé Actinord, destiné uniquement à la location.


Livraison en 2020

Pour l’instant, Anjou Connectique qui vend en ligne des matériels de plomberie, chauffage, quincaillerie, sanitaire et électricité, occupe les lieux. Ainsi que, depuis mai, la société Spie, de Saint-Pavace, Maison Socoren de Laval et SPP Bat.


En 2020, viendront s’installer les entreprises suivantes: Bervas Automobiles, groupe breton qui a l’intention de s’étendre vers le sud, occupera un bâtiment de 3000m2 pour rénover des véhicules avant de les vendre en occasion; Restauval, entreprise de restauration collective, y prévoit ses bureaux tandis que Sofinther, grossiste en chauffage disposera de 650m2.



Orkyn Vitalaire, deux entités spécialisées dans l’assistance médicale s’implanteront en août2020 dans 1500m2. Promotrans, ou Forget-Thinard (à Montbizot) avait besoin d’espace pour la formation des chauffeurs routiers et caristes. La société partage une partie du bâtiment avec un autre organisme de formation, Aforem. Il restera l’ancienne déchetterie, de 8000m2 à «détruire» pour la transformer en terrain prêt à accueillir de nouveaux bâtiments.


Des ombrières

En collaboration avec le groupe d’architectes Acau, Didier Robin a imaginé un ensemble respectant les espaces verts et pour les parkings, a choisi des ombrières, préaux composés de photovoltaïques. “Le principe intéresse tout le monde, pour l’ombre sur les voitures, pour le respect de l’environnement, pour l’image des entreprises. J’aurais bien aimé que les toitures des bâtiments gardent le procédé du photovoltaïque mais les délais d’Enedis, distributeur d’électricité, ne sont pas les mêmes que les miens. Ils sont trop longs. Je n’aurais jamais pu livrer les bâtiments en 2020!”


Le promoteur qui travaille main dans la main avec Le Mans Développement, a reçu l’accord de principe du conseil départemental concernant un nouvel accès au site Actinord. À l’occasion des travaux de la trémie (passage à réaliser sous le rond-point de l’Océane) qui débuteront en fin d’année ou début 2020, une bretelle d’accès à cette zone industrielle pourrait être réalisée le long de la rocade, en direction du centre-ville.

POLE SUD - 06/07/19

LE MANS, LE NOUVEAU PARC D’ACTIVITES «POLE SUD» ACCUEILLE SES PREMIERES ENTREPRISES

06/07/2019

The World News

Le nouveau parc d’activités de la zone industrielle sud du Mans dispose de huit cellules sur 4 200 m2. Les premières entreprises ont pris possession de leurs locaux.

Ça bouge au sud de la ville du Mans. D’un côté avec la Zac de la Cartoucherie et de l’autre côté de la rocade et le boulevard Estienne-d’Orves, avec la zone de la Foucaudière qui sur 4 200 m², propose un nouveau parc d’activités, avec huit cellules de 350 à 1 000 m2, réparties dans deux bâtiments distincts.

Le projet, porté par le groupe Dirob, a été lancé il y a plus d’un an et ce sera désormais la zone d’activités Pôle Sud. Les premières entreprises ont pris possession de leurs locaux.

C’est le cas pour Actémium qui a réservé un espace de 1 000 m2. “« Cette entreprise était à l’étroit à Arnage. Elle souhaitait se développer. Nous lui avons construit 400 m² de bureaux et 600 m²pour la production »” explique Didier Robin, PDG du groupe Robin. Actémium travaille dans le secteur des automatismes industriels et a notamment pour client les tracteurs Claas Renault.

Formation et services à la personne

Autre entreprise dans ses murs : Forvatec a fait l’acquisition d’une cellule de 500 m2. Elle est spécialisée dans la formation pour les métiers de l’automobile et elle compte beaucoup sur le développement du véhicule électrique pour assurer sa croissance.

À la fin du mois, deux autres entreprises sont attendues à la Foucaudière. Âge d’Or services a réservé 500 m² pour sa nouvelle implantation, avec 200 m² de bureaux et 300 m² affectés à un atelier. La société est présente dans le domaine des services à la personne, avec des véhicules adaptés.

Enfin, une entreprise lavalloise, Les Jardins de Majeti, (matériel de jardinage, plantes…) prendra également possession de ses locaux, sur 357 m² dans quelques jours.

Didier FOUQUET

ACTINORD - 05/07/19

LA CHAPELLE-SAINT-AUBIN, NAISSANCE D’ACTINORD, UN NOUVEAU SITE D’ACTIVITES

05/07/2019

Ma Ville par Ouest-France

Au nord du Mans, un nouveau site d’activités de 9ha prend forme à La Chapelle-Saint-Aubin. 

En 2020, une dizaine d’entreprises y seront accueillies.


La liquidation judiciaire du groupe Elyssa, intégrant plusieurs sociétés dont l’entreprise de bâtiment Bernard-Fournigault aurait pu se traduire par une friche à La Chapelle-Saint-Aubin où le groupe était installé au lieu-dit Les Sauges sur un site de quelque 93 000 m² dont plus de 7 800 m² de bâtiments. Heureusement, il n’en sera rien.


Tourner la page

Mieux : c’est un nouveau site qui est en train d’émerger avec Actinord. Cette « renaissance » est due au groupe Dirob, promoteur investisseur présent sur Le Mans depuis 15 ans. Pour cette opération, le groupe devient maître d’ouvrage.


“« Nous avons commencé à travailler sur ce site fin février. Depuis nous avons bien avancé »” explique Didier Robin, le PDG du groupe. Les bâtiments existants ont été rachetés. D’autres vont sortir de terre. Le tout constituera le site Actinord.

“« Au sud, on a Actisud. Au nord, nous aurons Actinord. Je voulais qu’on arrête d’appeler ce site Elyssa »,” poursuit Didier Robin. Sans doute la meilleure façon de tourner la page et de redonner un nouvel élan à ce site situé au nord de l’agglomération, sur la commune de La Chapelle-Saint-Aubin.

Espaces verts

Il est délimité par le chemin dit des Vignes au nord, la ligne de chemin de fer Paris-Brest à l’ouest et, à l’est, on trouve la rocade nord et la route d’Alençon. Sa desserte se fait à partir du rond-point de l’Océane puis de la route des Petites-Marinières.

“« Nous avons en projet de créer une voie d’accès directe depuis la rocade. Aujourd’hui, cette voie n’existe pas »,” souligne Didier Robin. De plus, la localisation du site l’a incité à donner une nouvelle configuration et une identité plus affirmée à Actinord. “« Ici, la campagne n’est pas loin. On a la chance d’avoir de la verdure tout près de la ville. Raison pour laquelle 30 % des 9 ha du site seront des espaces verts »”

Ouverture

D’ailleurs, plusieurs bâtiments seront « ouverts » vers le site de 1,5 ha situé au sud et actuellement consacré à l’agriculture. De plus, plusieurs bâtiments auront des façades en bois et d’autres présenteront des bardages blanc et noir pour donner du rythme. Enfin, le site sera équipé de trois ombrières de parkings dotées de couvertures photovoltaïques.

Bâtiment, automobiles, formation, santé…

La zone nord aura toujours un fort pouvoir d’attraction. “« Je ne pensais pas que nous allions remplir aussi vite” », concède Didier Robin. Le promoteur, qui propose des bâtiments aux dernières normes environnementales accueille déjà ses premiers locataires. En fonction de l’avancement des travaux, les arrivées s’échelonneront jusqu’en septembre 2020. Actinord comptera alors une dizaine d’entreprises.

Spie Bâtiment. Début mai, l’entreprise a pris possession de ses locaux avec 650 m² de bureaux et de 1250 m² d’entrepôts

Maisons Socoren. Le constructeur de maisons individuelles était présent au sud du Mans. Il a choisi de venir au nord de l’agglomération et de réserver 350 m2. Présent depuis mai.

Bervas Automobiles. Spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion, la société bretonne multiplie ses implantations. À la rentrée, va débuter la construction d’un bâtiment de 3 000 m2 qui fera office d’atelier de préparation. Un show room de 500 m² est également prévu, ainsi qu’un parking de 338 places. Arrivée prévue en juillet 2020.

Promotrans.Le groupe Promotrans s'implantera en août 2020 dans un bâtiment de 800 m2. Il est spécialisé dans les actions de formation en logistique et transport.

Aforem. Là encore, on parle formation avec un bâtiment de 350 m² avec des bureaux. Avec Promotrans, c’est le pôle Les Vignes qui est créé.

Orkyn et Vitalaire. Les deux sociétés, qui appartiennent au même groupe vont regrouper leurs activités de vente et location de matériel chirurgical en un seul et même bâtiment de 1 500 m2. Livraison août 2020.

Modulo com. En janvier 2020, cette société spécialisée dans la téléphonie intègrera le site avec un bâtiment de 300 m2.

Restauval. Dans le même bâtiment, Restauval (restauration collective) disposera de 110 m² de bureaux.

SPP Bat. L’entreprise, qui a repris la société SPPM (Sols Peintures Plâtrerie du Maine) qui appartenait au groupe Elyssa s’est installée depuis quelques jours dans 170 m² de bureaux.

Sofinther. Grossiste en matériel de chauffage, Sofinther va quitter le boulevard Lefaucheux pour rejoindre Actinord avec une surface de 650 m² dont 500 de locaux de stockage et préparation. Ce sera en janvier 2020.

ACTINORD - 04/07/19

ARRIVÉES D’ENTREPRISES ZONE ACTINORD

04/07/2019

Le Mans Developpement

La zone ActiNord aménagée par le Groupe Dirob et située au Nord de Le Mans Métropole (sur l’ancien site Elyssa) accueille depuis quelques mois de nouvelles entreprises rejoignant l’entreprise Anjou Connectique déjà présente sur le site.

La première partie de la zone va donc être rapidement occupée. Les entreprises SPIE Citynetworks et Maisons SOCOREN ont déjà pris possession de leurs bureaux au 1er mai.

Devant le succès de la commercialisation de cette zone d’activités, à proximité de l’échangeur A11 et A28, plusieurs phases sont prévues pour accueillir de nouvelles entreprises :


– Une entreprise de fournitures pour chauffage occupera 640 m² de local dont 150 m² de bureaux à créer (01/01/2020)

– Une autre entreprise occupera 300 m² de bureaux à créer (01/01/2020)

– Un professionnel de la santé à domicile prévoit l’aménagement d’une cellule et la création de 500 m² de bureaux en R+1 en façade (01/08/2020)

– Une concession de 2942 m² est prévue sur la parcelle « Provost» (01/07/2020)

– Un organisme de formation en transport et logistique occupera dès cet été un entrepôt de 1 256 m² et disposera d’ici quelques mois d’un second entrepôt de 450 m²

et de 350 m² de bureaux pour son activité formation (01/08/2020)

– Un professionnel en restauration collective a choisi de s’installer dans 110 m² de bureaux (01/01/2020)

– Un autre organisme de formation occupera 350 m² de bureau (01/08/2020).

A noter que cette zone d’activité intégrera sur 3 zones de parking des ombrières photovoltaïques de 100 KWC chacune en partenariat avec Cénovia.

Quelques fonciers disponibles permettront à l’avenir l’installation de 6 nouveaux bâtiments offrant un potentiel de construction de l’ordre de 8 000 m².


ZAC DU RIBAY - 12/06/18

LE MANS, UNE USINE DE 3000m2 DANS LA ZAC DU RIBAY POUR E4V

12/06/2018

Ma Ville par Ouest-France

Route de Laval, la zone d’activités du Ribay comptera bientôt un nouveau bâtiment. Celui qu’occupera à partir du 18mai 2019, l’usine de fabrication de batteries au lithium E4V.


Cette entreprise en pleine croissance était à l’étroit dans les 1200m2 qu’elle occupe actuellement rue Georges Auric, dans le secteur de l’université. Bientôt, elle triplera sa surface avec une construction de 3 000 m2, implantée rue Vincent Scotto. C’est le groupe Dirob, spécialisé dans la réalisation de bâtiments d’activités, qui va se charger de la construction de cette usine. «L’entreprise voulait rester sur un secteur proche de son implantation actuelle, explique Didier Robin, président du groupe Dirob.La difficulté était cependant de disposer d’un foncier suffisant dans la perspective d’une extension future.»

GROUPE DIROB

SARL ARMACMA

SCI DIROB IMMO - SCI BEAUREGARD - SCI MECASUD - SCI MIRO - SCI POLE NORD

SCI ARO - SARL BATIRO -  SARL MACHA - SARL MAXIM - SARL NEG IMMO

SCCV BABOO - SCCV MILENE

AMR72

©2020 by Groupe Dirob